Pourquoi travailler sur les cicatrices ?

Le tissu cicatriciel qui résulte d'une blessure ou d'une opération est souvent plus dense, et moins sensible. Cela peut être gênant, cette sensation pouvant parfois s'accompagner du sentiment que cette partie du corps n'est plus totalement la vôtre, voire même qu'elle est "morte". Grâce à un ensemble de techniques développées par Sharon Wheeler (élève d'Ida Rolf), nous pouvons redonner de l'élasticité et de la sensibilité aux tissus cicatriciels pour les réintégrer de façon harmonieuse à l'ensemble du corps, créant un sentiment de réappropriation d'une zone traumatisée qui bénéficiera à l'ensemble du corps (et de la personne). Ce travail peut être fait en cours de processus de Rolfing® Intégration Structurale aussi bien qu'en séances spécifiques.

© 2016 par Marie Rousseaux. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus